Usages et influences des Flottes Automobiles

Flottes

L’influence grandissante des systèmes de gestions globaux réduira mécaniquement le nombre d’acheteurs et impactera fortement l’évolue du marché dans les 10 ans qui viennent 

Les flottes tirent le marché français vers le haut, le Diesel baisse quand même

Malgré la croissance des ventes aux entreprises en septembre (+8,1%), les immatriculations de véhicules Diesel restent sur la même pente décroissante à -6,2%.

Comme nous l’avions signalé dans un précédent article le marché français est resté dynamique en septembre (avec une hausse certes modeste de +1,1%) grâce aux livraisons aux entreprises qui ont fortement progressées (+8,1%). En théorie, compte tenu de la typologie de leurs achats où le Diesel tient une place plus importante que dans les achats des particuliers, cela aurait dû contrarier le recul de ces motorisations. Et bien ce n’est pas le cas, preuve que le Diesel est aussi en recul dans les achats des entreprises.
Les immatriculations de véhicules Diesel (*) sont ainsi en baisse de 6,2% (avec 80 882 unités soit pratiquement 6 000 de moins) et leur part dans le marché global est à un peu plus de 47% (47,4% exactement). On est donc en septembre sur la même tendance que les mois précédents et la baisse des motorisations Diesel se fait toujours à un rythme soutenu avec une perte de 4 points sur le mois (de 51% à 47,4%).

http://www.autoactu.com/?page=2&id_actu=27071&from_id_part=